La Hollandisation de l’UE

8 novembre 2012

Aucune liaison avec le pays patronymique mais une liaison avec le président de la République dont le patronyme commence par un H, H  comme Hécien, HEC, l’École des Hautes Études Commerciales de Paris.

Premier discours de François Hollande comme candidat: « Dans cette bataille qui s’engage, je vais vous dire qui est mon adversaire, mon véritable adversaire. Il n’a pas de nom, pas de visage, pas de parti, il ne présentera jamais sa candidature, il ne sera donc pas élu, et pourtant il gouverne. Cet adversaire, c’est le monde de la finance. Sous nos yeux, en vingt ans, la finance a pris le contrôle de l’économie, de la société et même de nos vies. Désormais, il est possible en une fraction de seconde de déplacer des sommes d’argent vertigineuses, de menacer des États. […]. Ainsi, la finance s’est affranchie de toute règle, de toute morale, de tout contrôle. ».

Une fois de plus, l’Europe aura besoin des USA pour se libérer de cet adversaire. Un rappel: le 11 décembre 1941, l’Allemagne déclare la guerre aux USA.

Préparons-nous! La bataille sera violente.