Le bel avenir des politiques

3 août 2018

Pour agrandir l’article, cliquer dessus

Nous considérons que cette exception française est maintenue pour l’unique raison qu’elle est le fond de commerce des politiques.

Tous nos politiques dénoncent cette exception mais évidemment n’ont jamais rien fait et probablement ne feront rien pour la modifier.

La présidente de la Commission des affaires étrangères à l’Assemblée nationale écrit pour un début de campagne pour les européennes de 2019 :

« L’Europe a besoin d’une rupture. Elle a besoin d’une refondation démocratique profonde. Nous devons changer de cap, nous devons changer de paradigme, nous devons changer de logiciel.
L’organisation par trop technocratique de l’Europe a contribué à éloigner les peuples de l’idéal européen. Les partis traditionnels, de gauche, comme de droite, qui ont géré et cogéré, l’Union européenne depuis des décennies, ont failli. Ils ont été dans l’incapacité de se saisir des attentes des peuples. »

Publicités

L’Europe vacille

11 mars 2018

Pour agrandir les articles, cliquer dessus

Un membre de notre groupe a placé un capital dans l’UE.
Il n’ a pas vu, surtout dans l’obscurité, un panneau indiquant que de capital pouvait être enlevé.
Il fut averti par un édile de l’enlèvement de ce type de capital , l’édile annonça les noms de ces capitaux.
Les noms de ces capitaux ne correspondaient pas avec le sien. Quelle fut sa surprise de trouver son capital enlevé!
L’édile s’était trompé dans l’un des noms. Il dut payer des frais de restitution plus deux amandes.
Il fit son mea culpa, il était le seul responsable de ce placement.
Quelques temps après, par hasard sur Internet il découvrit que la société d’enlèvement de capitaux versait des royalties à l’édile.
Là, commence une autre histoire…

Lire particulièrement la conclusion de l’article ci-dessous

 

 

 

 

 


Le Brexit puis la Catalogne ensuite la Corse et après!

21 décembre 2017

Pour agrandir les articles, cliquer dessus


60 ans du traité de Rome, peu d’enthousiasme

11 avril 2017

Quelques journaux et syndicats ont réagi positivement:


Décadence!

25 janvier 2017

L’Italien Antonio Tajani élu président du Parlement européen

Pour agrandir l’article, cliquer dessus

Lire RÉFÉRENCE:

presse-575

Le mardi 17 janvier,  l’italien Antonio Tajani, 63 ans, a été élu président du Parlement européen, avec 351 voix sur 713 suffrages exprimés (contre 282 à son adversaire M. Gianni Pittella et 80 blancs ou nuls). Élu pour deux ans et demi, il remplace immédiatement  Martin Schulz, qui tente sa chance sur la scène politique allemande. Quel respect pour l’UE?

Membre du conservateur Parti populaire européen (PPE), le premier parti de l’hémicycle, M. Tajani est à la tête d’une institution censée incarner la démocratie européenne. L’UE vit des moments inédits, brutalement prise à parti par Donald Trump et menacée par les populistes ?

Ancien journaliste et officier de l’armée de l’air, ce politique maîtrise incontestablement la « machine » communautaire : il a été élu pour la première fois à Strasbourg en 1994, et fut désigné commissaire européen au transport puis à l’industrie sous les mandats Barroso 1 et 2 (de 2008 à 2014).

Mais il est surtout connu pour avoir été porte-parole de Forza Italia et de Silvio Berlusconi, dans les années 1990.

AFP. Publié le dimanche 08 novembre 2015 : Silvio Berlusconi s’est aligné dimanche sur les positions les plus populistes de la droite italienne en se livrant à une attaque en règle contre l’Union européenne (UE), devant les supporteurs de son rival Matteo Salvini, allié du Front national français.


Grand oral des eurodéputés

12 décembre 2016

Nous avons assisté au Grand oral des eurodéputés organisé par Le MEF-Cher

Excellent accueil et oral bien conduit par le président du MEF-Cher, Philippe Bensac.

img_0587

Une discussion importante sur la désindustrialisation.

Ne pas oublier que nous sommes aussi dans une phase de « déformation industrielle », voir l’article ci-dessous:

Pour agrandir l’article, cliquer dessus

retraite-texte-presse-3

Un auditeur, agriculteur retraité,  regrette le manque d’ambition géopolitique de l’UE. Après la désindustrialisation commence la désagriculturation. Sauf que les terres ne peuvent pas être délocalisées mais achetées, voir l’article ci-dessous:

Pour agrandir l’article, cliquer dessus

presse-476

« Au Tonkin, la légion immortelle… »

Nos deux eurodéputés regrettent les pouvoirs du Conseil et le retard dans l’exécution des décisions de la Commission.

Un rappel sur notre représentant, le Commissaire européen Pierre Moscovici : élu député européen lors des élections européennes du 12 juin 1994, mandat qu’il abandonne le 5 juin 1997 après son élection à l’Assemblée nationale…

 


Les perspectives nouvelles qui s’ouvrent à l’Europe

2 août 2016

Pour agrandir les articles, cliquer dessus.

Un beau projet avec nos voisins de Grande Bretagne

Référendum 72-1  

Hélas! plus jamais le peuple français ne sera consulté sur l’Europe

Référendum 72-2

La carte d’électeur d’un membre de notre groupe

Référendum 72-3

Une analyse des résultats

Référendum 72-4

Un moment heureux

Montady's 1st-ter

Une des premières conséquences naturelle, tout est dépeuplé!

Presse 361

Une des perspectives nouvelles qui s’ouvre à l’Europe, réécrire l’histoire…

Presse 362

Il reste à traiter la cause de cette néfaste évolution…